Advanced search
1 file | 2.53 MB Add to list

Les sépultures des XVII-XVIIIèmes siècles fouillées en 1938 à Ngongo Mbata (République Démocratique du Congo) : recrutement et état sanitaire

Author
Organization
Abstract
Cet article présente l’étude archéo-anthropologique des vestiges de Ngongo Mbata (XVII-XVIIIèmes siècles), site majeur de l’ancien royaume de Kongo. Les tombes installées dans l’église ont été fouillées entre 1938 et 1942. La collection Bequaert, constituée d’une partie des individus exhumés en 1938, est aujourd’hui conservée à l’Institut Royal des Sciences naturelles de Belgique et comporte 38 sujets. Le but de ce travail a été de reconstituer le profil biologique de ces individus (sexe, âge, stature). Une étude plus spécifique des cas pathologiques et des variations morphologiques dentaires est venue compléter et enrichir la discussion. Les résultats obtenus ont été replacés dans un cadre plus large afin d’apporter de nouvelles connaissances sur les populations passées d’Afrique centrale. Malgré un mauvais état de conservation, les données biologiques révèlent une forte présence de sujets adultes jeunes (moins de 30 ans). L’étude pathologique dentaire montre, pour sa part, une faible présence carieuse, peu de tartre ou encore de maladies parodontales, ce qui semble indiquer un état de santé bucco-dentaire relativement bon. Au-delà des modes de vies, les résultats ont également permis de mettre en lumière différents aspects des modes d’inhumation de cette société avec notamment un mélange entre pratiques funéraires chrétiennes et traditionnelles kongo. Cet élément suggère que l’édifice religieux était réservé, au moins pour partie, à la population autochtone nouvellement christianisée. À l’avenir, des études notamment isotopiques, de micro-usures ou encore des variations métriques dentaires, permettront d’élargir nos connaissances et d’ouvrir de nouvelles perspectives sur le régime alimentaire, la mobilité et l’origine géographique de cette population.
Keywords
archéothanatologie, pratiques funéraires, Afrique centrale, Royaume de Kongo, variations morphologiques

Downloads

  • Asti et al 2018 2020 Les sépultures des XVII-XVIIIèmes siècles fouillées en 1938à Ngongo Mbata République Démocratique du Congo - recrutement et état sanitaire.pdf
    • full text (Published version)
    • |
    • open access
    • |
    • PDF
    • |
    • 2.53 MB

Citation

Please use this url to cite or link to this publication:

MLA
Asti, Serena, et al. “Les Sépultures Des XVII-XVIIIèmes Siècles Fouillées En 1938 à Ngongo Mbata (République Démocratique Du Congo) : Recrutement et État Sanitaire.” ANTHROPOLOGICA ET PRAEHISTORICA, vol. 129, 2020, pp. 103–26.
APA
Asti, S., Polet, C., Kharobi, A., Courtaud, P., & Clist, B.-O. (2020). Les sépultures des XVII-XVIIIèmes siècles fouillées en 1938 à Ngongo Mbata (République Démocratique du Congo) : recrutement et état sanitaire. ANTHROPOLOGICA ET PRAEHISTORICA, 129, 103–126.
Chicago author-date
Asti, Serena, Caroline Polet, Arwa Kharobi, Patrice Courtaud, and Bernard-Olivier Clist. 2020. “Les Sépultures Des XVII-XVIIIèmes Siècles Fouillées En 1938 à Ngongo Mbata (République Démocratique Du Congo) : Recrutement et État Sanitaire.” ANTHROPOLOGICA ET PRAEHISTORICA 129: 103–26.
Chicago author-date (all authors)
Asti, Serena, Caroline Polet, Arwa Kharobi, Patrice Courtaud, and Bernard-Olivier Clist. 2020. “Les Sépultures Des XVII-XVIIIèmes Siècles Fouillées En 1938 à Ngongo Mbata (République Démocratique Du Congo) : Recrutement et État Sanitaire.” ANTHROPOLOGICA ET PRAEHISTORICA 129: 103–126.
Vancouver
1.
Asti S, Polet C, Kharobi A, Courtaud P, Clist B-O. Les sépultures des XVII-XVIIIèmes siècles fouillées en 1938 à Ngongo Mbata (République Démocratique du Congo) : recrutement et état sanitaire. ANTHROPOLOGICA ET PRAEHISTORICA. 2020;129:103–26.
IEEE
[1]
S. Asti, C. Polet, A. Kharobi, P. Courtaud, and B.-O. Clist, “Les sépultures des XVII-XVIIIèmes siècles fouillées en 1938 à Ngongo Mbata (République Démocratique du Congo) : recrutement et état sanitaire,” ANTHROPOLOGICA ET PRAEHISTORICA, vol. 129, pp. 103–126, 2020.
@article{8700356,
  abstract     = {{Cet article présente l’étude archéo-anthropologique des vestiges de Ngongo Mbata (XVII-XVIIIèmes siècles), site majeur de l’ancien royaume de Kongo. Les tombes installées dans l’église ont été fouillées entre 1938 et 1942. La collection Bequaert, constituée d’une partie des individus exhumés en 1938, est aujourd’hui conservée à l’Institut Royal des Sciences naturelles de Belgique et comporte 38 sujets. Le but de ce travail a été de reconstituer le profil biologique de ces individus (sexe, âge, stature). Une étude plus spécifique des cas pathologiques et des variations morphologiques dentaires est venue compléter et enrichir la discussion. Les résultats obtenus ont été replacés dans un cadre plus large afin d’apporter de nouvelles connaissances sur les populations passées d’Afrique centrale. Malgré un mauvais état de conservation, les données biologiques révèlent une forte présence de sujets adultes jeunes (moins de 30 ans). L’étude pathologique dentaire montre, pour sa part, une faible présence carieuse, peu de tartre ou encore de maladies parodontales, ce qui semble indiquer un état de santé bucco-dentaire relativement bon. Au-delà des modes de vies, les résultats ont également permis de mettre en lumière différents aspects des modes d’inhumation de cette société avec notamment un mélange entre pratiques funéraires chrétiennes et traditionnelles kongo. Cet élément suggère que l’édifice religieux était réservé, au moins pour partie, à la population autochtone nouvellement christianisée. À l’avenir, des études notamment isotopiques, de micro-usures ou encore des variations métriques dentaires, permettront d’élargir nos connaissances et d’ouvrir de nouvelles perspectives sur le régime alimentaire, la mobilité et l’origine géographique de cette population.}},
  author       = {{Asti, Serena and Polet, Caroline and Kharobi, Arwa and Courtaud, Patrice and Clist, Bernard-Olivier}},
  issn         = {{1377-5723}},
  journal      = {{ANTHROPOLOGICA ET PRAEHISTORICA}},
  keywords     = {{archéothanatologie,pratiques funéraires,Afrique centrale,Royaume de Kongo,variations morphologiques}},
  language     = {{fre}},
  pages        = {{103--126}},
  title        = {{Les sépultures des XVII-XVIIIèmes siècles fouillées en 1938 à Ngongo Mbata (République Démocratique du Congo) : recrutement et état sanitaire}},
  url          = {{http://biblio.naturalsciences.be/associated_publications/anthropologica-prehistorica/anthropologica-et-praehistorica/ap-129/ap129_103-126_asti-et-al-ngongo-mbata-301120-600-cmjn.pdf}},
  volume       = {{129}},
  year         = {{2020}},
}