Advanced search
1 file | 2.98 MB Add to list

Entre verbe et adverbe : grammaticalisation et dégrammaticalisation du marqueur épistémique umeengo/umeenga en kirundi (bantou, JD62)

Author
Organization
Abstract
La présente étude concerne l’évolution sémantique et formelle d’un adverbe épistémique du kirundi, umeengo/umeenga, les deux formes constituant des variantes libres. Elle est une des premières études s’inscrivant en linguistique de corpus pour les langues bantoues, une démarche rarement adoptée pour cette famille de langues, de même qu’elle étudie une catégorie grammaticale généralement négligée dans les études linguistiques, c’est-à-dire l’adverbe. Nous décrivons les différents emplois de umeengo/umeenga : comme adverbe, mais aussi comme comparatif, et dans les emplois du verbe qui en émerge à l’étape suivante dans son évolution. Ses origines sont éclairées par un indice retrouvé en kinyarwanda, langue proche du kirundi, ainsi que dans la variante dialectale du kirundi parlée à l’ouest du Burundi, dans la région de l’Imbo. D’après ces éléments, il apparaît que cet adverbe est formé par univerbation, plus précisément par fusion d’un verbe conjugué, umenya (du verbe meny « connaître ») et du quotatif ngo « que ». Dans la suite du processus, à partir de cet adverbe épistémique, se forme un nouveau verbe, meeng « croire ; penser », différent de celui du départ, tant dans le sens qu’au niveau de la forme. Une telle évolution au sein de l’adverbe, qui naît d’un verbe et débouche lui-même à la naissance d’un autre verbe, est rare dans les langues du monde, de là l’intérêt de notre analyse. Dans cette étude, nous nous interrogeons sur la nature des processus à l’œuvre. Nous montrons que les changements structurels et sémantiques par lesquels l’adverbe umeengo/umeenga s’est formé sont à mettre sur le compte de la grammaticalisation. Dans le même ordre d’idée, nous analysons la formation du verbe meeng à partir de l’adverbe comme le résultat d’une dégrammaticalisation.
Keywords
lexicalisation, adverbe, dégrammaticalisation, grammaticalisation, délexicalisation, kirundi, modalité, possibilité épistémique, bantou

Downloads

  • (...).pdf
    • full text
    • |
    • UGent only
    • |
    • PDF
    • |
    • 2.98 MB

Citation

Please use this url to cite or link to this publication:

MLA
Mberamihigo, Ferdinand, et al. “Entre Verbe et Adverbe : Grammaticalisation et Dégrammaticalisation Du Marqueur Épistémique Umeengo/Umeenga En Kirundi (Bantou, JD62).” JOURNAL OF AFRICAN LANGUAGES AND LINGUISTICS, vol. 37, no. 2, 2016, pp. 247–86.
APA
Mberamihigo, F., de Schryver, G.-M., & Bostoen, K. (2016). Entre verbe et adverbe : grammaticalisation et dégrammaticalisation du marqueur épistémique umeengo/umeenga en kirundi (bantou, JD62). JOURNAL OF AFRICAN LANGUAGES AND LINGUISTICS, 37(2), 247–286.
Chicago author-date
Mberamihigo, Ferdinand, Gilles-Maurice de Schryver, and Koen Bostoen. 2016. “Entre Verbe et Adverbe : Grammaticalisation et Dégrammaticalisation Du Marqueur Épistémique Umeengo/Umeenga En Kirundi (Bantou, JD62).” JOURNAL OF AFRICAN LANGUAGES AND LINGUISTICS 37 (2): 247–86.
Chicago author-date (all authors)
Mberamihigo, Ferdinand, Gilles-Maurice de Schryver, and Koen Bostoen. 2016. “Entre Verbe et Adverbe : Grammaticalisation et Dégrammaticalisation Du Marqueur Épistémique Umeengo/Umeenga En Kirundi (Bantou, JD62).” JOURNAL OF AFRICAN LANGUAGES AND LINGUISTICS 37 (2): 247–286.
Vancouver
1.
Mberamihigo F, de Schryver G-M, Bostoen K. Entre verbe et adverbe : grammaticalisation et dégrammaticalisation du marqueur épistémique umeengo/umeenga en kirundi (bantou, JD62). JOURNAL OF AFRICAN LANGUAGES AND LINGUISTICS. 2016;37(2):247–86.
IEEE
[1]
F. Mberamihigo, G.-M. de Schryver, and K. Bostoen, “Entre verbe et adverbe : grammaticalisation et dégrammaticalisation du marqueur épistémique umeengo/umeenga en kirundi (bantou, JD62),” JOURNAL OF AFRICAN LANGUAGES AND LINGUISTICS, vol. 37, no. 2, pp. 247–286, 2016.
@article{8054284,
  abstract     = {La présente étude concerne l’évolution sémantique et formelle d’un adverbe épistémique du kirundi, umeengo/umeenga, les deux formes constituant des variantes libres. Elle est une des premières études s’inscrivant en linguistique de corpus pour les langues bantoues, une démarche rarement adoptée pour cette famille de langues, de même qu’elle étudie une catégorie grammaticale généralement négligée dans les études linguistiques, c’est-à-dire l’adverbe. Nous décrivons les différents emplois de umeengo/umeenga : comme adverbe, mais aussi comme comparatif, et dans les emplois du verbe qui en émerge à l’étape suivante dans son évolution. Ses origines sont éclairées par un indice retrouvé en kinyarwanda, langue proche du kirundi, ainsi que dans la variante dialectale du kirundi parlée à l’ouest du Burundi, dans la région de l’Imbo. D’après ces éléments, il apparaît que cet adverbe est formé par univerbation, plus précisément par fusion d’un verbe conjugué, umenya (du verbe  meny  « connaître ») et du quotatif ngo « que ». Dans la suite du processus, à partir de cet adverbe épistémique, se forme un nouveau verbe,  meeng  « croire ; penser », différent de celui du départ, tant dans le sens qu’au niveau de la forme. Une telle évolution au sein de l’adverbe, qui naît d’un verbe et débouche lui-même à la naissance d’un autre verbe, est rare dans les langues du monde, de là l’intérêt de notre analyse. Dans cette étude, nous nous interrogeons sur la nature des processus à l’œuvre. Nous montrons que les changements structurels et sémantiques par lesquels l’adverbe umeengo/umeenga s’est formé sont à mettre sur le compte de la grammaticalisation. Dans le même ordre d’idée, nous analysons la formation du verbe  meeng  à partir de l’adverbe comme le résultat d’une dégrammaticalisation.},
  author       = {Mberamihigo, Ferdinand and de Schryver, Gilles-Maurice and Bostoen, Koen},
  issn         = {1613-3811},
  journal      = {JOURNAL OF AFRICAN LANGUAGES AND LINGUISTICS},
  keywords     = {lexicalisation,adverbe,dégrammaticalisation,grammaticalisation,délexicalisation,kirundi,modalité,possibilité épistémique,bantou},
  language     = {fre},
  number       = {2},
  pages        = {247--286},
  title        = {Entre verbe et adverbe : grammaticalisation et dégrammaticalisation du marqueur épistémique umeengo/umeenga en kirundi (bantou, JD62)},
  url          = {http://dx.doi.org/10.1515/jall-2016-0011},
  volume       = {37},
  year         = {2016},
}

Altmetric
View in Altmetric
Web of Science
Times cited: