Ghent University Academic Bibliography

Advanced

Paris, première étape vers un cosmopolitisme artistique: le cas du peintre belge Jean Portaels

Davy Depelchin (2015) Colloque international sur la formation artistique transnationale au XIXe siècle/Internationales Kolloquium zur transnationalen künstlerischen Ausbildung im 19. Jahrhundert, Abstracts.
abstract
Ayant été gouvernée depuis Vienne, Paris et Amsterdam, la Belgique des années 1830-1840 se trouve être l’héritière d’une gestion politico-culturelle intrinsèquement transnationale. Que les regards des artistes s’y soient alors naturellement portés vers les pays avoisinants n’étonne guère. La France, dont la capitale s’établit comme la métropole de l’art moderne, exerce un attrait considérable sur les artistes belges. Le renouveau de la peinture d’histoire, servi par la notoriété internationale de quelques-uns des maîtres s’y consacrant et la réputation des ateliers parisiens parviennent au-delà des frontières hexagonales. C’est dans ce milieu parisien que le jeune Jean Portaels (1818-1895), futur professeur et directeur de l’Académie de Bruxelles qui marquera pendant cinq décennies l’histoire des beaux-arts en Belgique, s’immerge pour parfaire sa formation. Comme tant de ses confrères contemporains séjournant dans la capitale française, le peintre belge se consacre aussi bien à l’étude des maîtres anciens dans les collections du Louvre qu’à la prospection des tendances et des qualités de la peinture contemporaine exposée dans les salons. La plupart du temps, cependant, la vie de l’artiste se déroule dans l’atmosphère confinée des ateliers de formation. Avant d’être admis à l’École des Beaux-Arts (septembre 1841), Portaels entre dans l’atelier de Delaroche – introduction facilitée par le réseau social de François-Joseph Navez. Grâce au carnet d’adresse de son maître bruxellois, il a également un accès direct à des figures comme Jean-Auguste Dominique Ingres et Marius Granet. De tels cercles de sociabilité lui permettent d’élargir rapidement son réseau personnel. Ces années de formation parisiennes n’auront pas seulement permis à Jean Portaels de porter son regard hors des frontières belges : elles auront fait germer, à travers ces multiples rencontres, le désir d’un Orient tout autant rêvé que réel. Ce premier pas vers une autre nation aura donc fait plus qu’ouvrir Portaels à la culture française : il l’aura éveillé au cosmopolitisme.
Please use this url to cite or link to this publication:
author
organization
year
type
conference
publication status
published
subject
keyword
Artistic Education, Social Networks, Cosmopolitism, François-Joseph Navez, Jean Portaels, Horace Vernet, Paul Delaroche, Artistic Exchanges, Orientalism, Transnationalism, Paris, Brussels
in
Colloque international sur la formation artistique transnationale au XIXe siècle/Internationales Kolloquium zur transnationalen künstlerischen Ausbildung im 19. Jahrhundert, Abstracts
conference name
Colloque international sur la formation artistique transnationale au XIXe siècle/Internationales Kolloquium zur transnationalen künstlerischen Ausbildung im 19. Jahrhundert
conference location
Paris, France
conference start
2015-05-28
conference end
2015-05-29
language
French
UGent publication?
yes
classification
C3
copyright statement
I have retained and own the full copyright for this publication
id
5971147
handle
http://hdl.handle.net/1854/LU-5971147
date created
2015-05-30 17:25:02
date last changed
2016-12-19 15:37:23
@inproceedings{5971147,
  abstract     = {Ayant {\'e}t{\'e} gouvern{\'e}e depuis Vienne, Paris et Amsterdam, la Belgique des ann{\'e}es 1830-1840 se trouve {\^e}tre l{\textquoteright}h{\'e}riti{\`e}re d{\textquoteright}une gestion politico-culturelle intrins{\`e}quement transnationale. Que les regards des artistes s{\textquoteright}y soient alors naturellement port{\'e}s vers les pays avoisinants n{\textquoteright}{\'e}tonne gu{\`e}re. La France, dont la capitale s{\textquoteright}{\'e}tablit comme la m{\'e}tropole de l{\textquoteright}art moderne, exerce un attrait consid{\'e}rable sur les artistes belges. Le renouveau de la peinture d{\textquoteright}histoire, servi par la notori{\'e}t{\'e} internationale de quelques-uns des ma{\^i}tres s{\textquoteright}y consacrant et la r{\'e}putation des ateliers parisiens parviennent au-del{\`a} des fronti{\`e}res hexagonales. C{\textquoteright}est dans ce milieu parisien que le jeune Jean Portaels (1818-1895), futur professeur et directeur de l{\textquoteright}Acad{\'e}mie de Bruxelles qui marquera pendant cinq d{\'e}cennies l{\textquoteright}histoire des beaux-arts en Belgique, s{\textquoteright}immerge pour parfaire sa formation. Comme tant de ses confr{\`e}res contemporains s{\'e}journant dans la capitale fran\c{c}aise, le peintre belge se consacre aussi bien {\`a} l{\textquoteright}{\'e}tude des ma{\^i}tres anciens dans les collections du Louvre qu{\textquoteright}{\`a} la prospection des tendances et des qualit{\'e}s de la peinture contemporaine expos{\'e}e dans les salons. La plupart du temps, cependant, la vie de l{\textquoteright}artiste se d{\'e}roule dans l{\textquoteright}atmosph{\`e}re confin{\'e}e des ateliers de formation. Avant d{\textquoteright}{\^e}tre admis {\`a} l{\textquoteright}{\'E}cole des Beaux-Arts (septembre 1841), Portaels entre dans l{\textquoteright}atelier de Delaroche -- introduction facilit{\'e}e par le r{\'e}seau social de Fran\c{c}ois-Joseph Navez. Gr{\^a}ce au carnet d{\textquoteright}adresse de son ma{\^i}tre bruxellois, il a {\'e}galement un acc{\`e}s direct {\`a} des figures comme Jean-Auguste Dominique Ingres et Marius Granet. De tels cercles de sociabilit{\'e} lui permettent d{\textquoteright}{\'e}largir rapidement son r{\'e}seau personnel. Ces ann{\'e}es de formation parisiennes n{\textquoteright}auront pas seulement permis {\`a} Jean Portaels de porter son regard hors des fronti{\`e}res belges : elles auront fait germer, {\`a} travers ces multiples rencontres, le d{\'e}sir d{\textquoteright}un Orient tout autant r{\^e}v{\'e} que r{\'e}el. Ce premier pas vers une autre nation aura donc fait plus qu{\textquoteright}ouvrir Portaels {\`a} la culture fran\c{c}aise : il l{\textquoteright}aura {\'e}veill{\'e} au cosmopolitisme.},
  author       = {Depelchin, Davy},
  booktitle    = {Colloque international sur la formation artistique transnationale au XIXe si{\`e}cle/Internationales Kolloquium zur transnationalen k{\"u}nstlerischen Ausbildung im 19. Jahrhundert, Abstracts},
  keyword      = {Artistic Education,Social Networks,Cosmopolitism,Fran\c{c}ois-Joseph Navez,Jean Portaels,Horace Vernet,Paul Delaroche,Artistic Exchanges,Orientalism,Transnationalism,Paris,Brussels},
  language     = {fre},
  location     = {Paris, France},
  title        = {Paris, premi{\`e}re {\'e}tape vers un cosmopolitisme artistique: le cas du peintre belge Jean Portaels},
  year         = {2015},
}

Chicago
Depelchin, Davy. 2015. “Paris, Première Étape Vers Un Cosmopolitisme Artistique: Le Cas Du Peintre Belge Jean Portaels.” In Colloque International Sur La Formation Artistique Transnationale Au XIXe siècle/Internationales Kolloquium Zur Transnationalen Künstlerischen Ausbildung Im 19. Jahrhundert, Abstracts.
APA
Depelchin, D. (2015). Paris, première étape vers un cosmopolitisme artistique: le cas du peintre belge Jean Portaels. Colloque international sur la formation artistique transnationale au XIXe siècle/Internationales Kolloquium zur transnationalen künstlerischen Ausbildung im 19. Jahrhundert, Abstracts. Presented at the Colloque international sur la formation artistique transnationale au XIXe siècle/Internationales Kolloquium zur transnationalen künstlerischen Ausbildung im 19. Jahrhundert.
Vancouver
1.
Depelchin D. Paris, première étape vers un cosmopolitisme artistique: le cas du peintre belge Jean Portaels. Colloque international sur la formation artistique transnationale au XIXe siècle/Internationales Kolloquium zur transnationalen künstlerischen Ausbildung im 19. Jahrhundert, Abstracts. 2015.
MLA
Depelchin, Davy. “Paris, Première Étape Vers Un Cosmopolitisme Artistique: Le Cas Du Peintre Belge Jean Portaels.” Colloque International Sur La Formation Artistique Transnationale Au XIXe siècle/Internationales Kolloquium Zur Transnationalen Künstlerischen Ausbildung Im 19. Jahrhundert, Abstracts. 2015. Print.