Advanced search
1 file | 735.25 KB Add to list

Des derniers chasseurs aux premiers métallurgistes: sédentarisation et débuts de la métallurgie du fer (Cameroun, Gabon, Guinée-Equatoriale)

Author
Organization
Abstract
Les données archéologiques qui pennettent d'embrasser l'évolution régionale depuis l'âge de la pierre récent à l'âge du fer ancien au sud-Cameroun, en Guinée Equatoriale et au Gabon sont rassemblés ici. L'âge de la pierre récent du nord-ouest de l'Afrique Centrale est daté pour l'instant d'entre 9 000 et 4 500 B.P., peut-être jusque 2 550 B.P. au Gabon. Des sites du Cameroun illustrent déjà une évolution notable de l'outillage par l'adjonction de céramiques et d'outils polis dès 7 000/5 500 B.P. Au Gabon la céramique est peutêtre présente à partir de c.5000 BP. Cette céramique peut être un emprunt aux premiers villages néolithiques qui semblent être installés sur la côte à cette époque. Un néolithique est connu aux marges septentrionales de la forêt équatoriale près de Yaoundé au Cameroun vers 3 000 B.P. Un néolithique peut-être tardif est cerné sur le littoral gabonais aux environs de 2600-2200 B.P. Peu de choses sont connues de cette époque vers l'intérieur des terres. L'âge du fer ancien est désonnais attesté dès c.235O B.P. dans les savanes du Moyen et du Haut-Ogooué et en forêt près d'Oyem au Gabon. Par la suite, autour de 2150 B.P. le fer est fondu un peu partout dans la région. On suppose que le paysage a dû commencer à s'ouvrir devant l'homme au néolithique pour libérer l'espace nécessaire aux cultures et à l'habitat. C'est probablement à l'âge du fer ancien que les besoins croissants de bois de fonte ont abouti à une plus large déforestation.
Keywords
migrations bantu, paléo-environnement., âge de la pierre récent, âge du fer ancien, origines de la métallurgie du fer, néolithique

Downloads

  • (...).pdf
    • full text
    • |
    • UGent only
    • |
    • PDF
    • |
    • 735.25 KB

Citation

Please use this url to cite or link to this publication:

MLA
Clist, Bernard-Olivier. “Des Derniers Chasseurs Aux Premiers Métallurgistes: Sédentarisation et Débuts de La Métallurgie Du Fer (Cameroun, Gabon, Guinée-Equatoriale).” Paysages Quaternaires de l’Afrique Centrale Atlantique, edited by Raymond Lanfranchi and Dominique Schwartz, ORSTOM, 1990, pp. 458–78.
APA
Clist, B.-O. (1990). Des derniers chasseurs aux premiers métallurgistes: sédentarisation et débuts de la métallurgie du fer (Cameroun, Gabon, Guinée-Equatoriale). In R. Lanfranchi & D. Schwartz (Eds.), Paysages quaternaires de l’Afrique centrale atlantique (pp. 458–478). Paris, France: ORSTOM.
Chicago author-date
Clist, Bernard-Olivier. 1990. “Des Derniers Chasseurs Aux Premiers Métallurgistes: Sédentarisation et Débuts de La Métallurgie Du Fer (Cameroun, Gabon, Guinée-Equatoriale).” In Paysages Quaternaires de l’Afrique Centrale Atlantique, edited by Raymond Lanfranchi and Dominique Schwartz, 458–78. Paris, France: ORSTOM.
Chicago author-date (all authors)
Clist, Bernard-Olivier. 1990. “Des Derniers Chasseurs Aux Premiers Métallurgistes: Sédentarisation et Débuts de La Métallurgie Du Fer (Cameroun, Gabon, Guinée-Equatoriale).” In Paysages Quaternaires de l’Afrique Centrale Atlantique, ed by. Raymond Lanfranchi and Dominique Schwartz, 458–478. Paris, France: ORSTOM.
Vancouver
1.
Clist B-O. Des derniers chasseurs aux premiers métallurgistes: sédentarisation et débuts de la métallurgie du fer (Cameroun, Gabon, Guinée-Equatoriale). In: Lanfranchi R, Schwartz D, editors. Paysages quaternaires de l’Afrique centrale atlantique. Paris, France: ORSTOM; 1990. p. 458–78.
IEEE
[1]
B.-O. Clist, “Des derniers chasseurs aux premiers métallurgistes: sédentarisation et débuts de la métallurgie du fer (Cameroun, Gabon, Guinée-Equatoriale),” in Paysages quaternaires de l’Afrique centrale atlantique, R. Lanfranchi and D. Schwartz, Eds. Paris, France: ORSTOM, 1990, pp. 458–478.
@incollection{3118808,
  abstract     = {Les données archéologiques qui pennettent d'embrasser l'évolution régionale depuis l'âge de la pierre récent à l'âge du fer ancien au sud-Cameroun, en Guinée Equatoriale et au Gabon sont rassemblés ici. L'âge de la pierre récent du nord-ouest de l'Afrique Centrale est daté pour l'instant d'entre 9 000 et 4 500 B.P., peut-être jusque 2 550 B.P. au Gabon. Des sites du Cameroun illustrent déjà une évolution notable de l'outillage par l'adjonction de céramiques et d'outils polis dès 7 000/5 500 B.P. Au Gabon la céramique est peutêtre présente à partir de c.5000 BP. Cette céramique peut être un emprunt aux premiers villages néolithiques qui semblent être installés sur la côte à cette époque. Un néolithique est connu aux marges septentrionales de la forêt équatoriale près de Yaoundé au Cameroun vers 3 000 B.P. Un néolithique peut-être tardif est cerné sur le littoral gabonais aux environs de 2600-2200 B.P. Peu de choses sont connues de cette époque vers l'intérieur des terres. L'âge du fer ancien est désonnais attesté dès c.235O B.P. dans les savanes du Moyen et du Haut-Ogooué et en forêt près d'Oyem au Gabon. Par la suite, autour de 2150 B.P. le fer est fondu un peu partout dans la région. On suppose que le paysage a dû commencer à s'ouvrir devant l'homme au néolithique pour libérer l'espace nécessaire aux cultures et à l'habitat. C'est probablement à l'âge du fer ancien que les besoins croissants de bois de fonte ont abouti à une plus large déforestation.},
  author       = {Clist, Bernard-Olivier},
  booktitle    = {Paysages quaternaires de l'Afrique centrale atlantique},
  editor       = {Lanfranchi, Raymond and Schwartz, Dominique},
  isbn         = {9782709910224},
  keywords     = {migrations bantu,paléo-environnement.,âge de la pierre récent,âge du fer ancien,origines de la métallurgie du fer,néolithique},
  language     = {fre},
  pages        = {458--478},
  publisher    = {ORSTOM},
  series       = {Collection Didactiques},
  title        = {Des derniers chasseurs aux premiers métallurgistes: sédentarisation et débuts de la métallurgie du fer (Cameroun, Gabon, Guinée-Equatoriale)},
  year         = {1990},
}