Ghent University Academic Bibliography

Advanced

'Vieux-Croyants' et schisme dans l'église russe: naissance et développement d'un phénomène complexe.

Jeannine Vereecken (2002) Sectes et hérésies de l'Antiquité à nos jours. p.93-104
Please use this url to cite or link to this publication:
author
organization
year
type
bookChapter
publication status
published
subject
book title
Sectes et hérésies de l'Antiquité à nos jours
pages
93-104 pages
publisher
Editions de l'Université de Bruxelles
ISBN
2800413018
language
English
UGent publication?
yes
classification
B2
id
152744
handle
http://hdl.handle.net/1854/LU-152744
date created
2004-01-14 13:38:00
date last changed
2016-12-19 15:40:01
@incollection{152744,
  author       = {Vereecken, Jeannine},
  booktitle    = {Sectes et h{\'e}r{\'e}sies de l'Antiquit{\'e} {\`a} nos jours},
  isbn         = {2800413018},
  language     = {eng},
  pages        = {93--104},
  publisher    = {Editions de l'Universit{\'e} de Bruxelles},
  title        = {'Vieux-Croyants' et schisme dans l'{\'e}glise russe: naissance et d{\'e}veloppement d'un ph{\'e}nom{\`e}ne complexe.},
  year         = {2002},
}

Chicago
Vereecken, Jeannine. 2002. “‘Vieux-Croyants’ Et Schisme Dans L’église Russe: Naissance Et Développement D'un Phénomène Complexe.” In Sectes Et Hérésies De l’Antiquité à Nos Jours, 93–104. Editions de l’Université de Bruxelles.
APA
Vereecken, Jeannine. (2002). “Vieux-Croyants” et schisme dans l’église russe: naissance et développement d'un phénomène complexe. Sectes et hérésies de l’Antiquité à nos jours (pp. 93–104). Editions de l’Université de Bruxelles.
Vancouver
1.
Vereecken J. “Vieux-Croyants” et schisme dans l’église russe: naissance et développement d'un phénomène complexe. Sectes et hérésies de l’Antiquité à nos jours. Editions de l’Université de Bruxelles; 2002. p. 93–104.
MLA
Vereecken, Jeannine. “‘Vieux-Croyants’ Et Schisme Dans L’église Russe: Naissance Et Développement D'un Phénomène Complexe.” Sectes Et Hérésies De l’Antiquité à Nos Jours. Editions de l’Université de Bruxelles, 2002. 93–104. Print.